Ballon de rugby en cuir
  

L'histoire du ballon de rugby



L'histoire du ballon de rugby commence dans la ville du même nom en 1835 environ. C'est un cordonnier anglais répondant au nom de William Gilbert qui fournit les premières balles aux footballeurs locaux. Il se révèle un expert dans l'art de bien gonfler et de tendre des vessies de porc fraîches à l'intérieur d'une enveloppe de cuir faite de quatre panneaux ovoïdes. Cette opération exécutée, ce maître ès ballon suspend son ouvrage pour le laisser sécher. De telles balles sont très résistantes et sa réputation dépasse la ville de Rugby. Son travail est si réputé qu'en 1851, il présente l'une de ses œuvres à l'Exposition Universelle de Londres.

William Gilbert suscite alors des vocations. Toujours à Rugby, Richard Lindon invente la vessie en caoutchouc en 1870. Grande nouveauté : celle-ci se gonfle avec une pompe. Cette vessie ne fait pas l'unanimité. Elle s'avère moins solide que la traditionnelle vessie de porc.

Curieusement, lorsque les premières lois du jeu sont rédigées en 1871 la Rugby Football Union, les caractéristiques des ballons de rugby ne sont pas spécifiées. Il faut dire que les vessies de porc n'ont jamais tout à fait la même taille. Tous les ballons ne peuvent donc pas être identiques. Il faut attendre 1892 pour que leur forme et leurs dimensions soient fixées. Ayant amélioré l'invention de Richard Lindon, la firme Charles MacIntosh and Company garantit la fabrication en série de vessies de caoutchouc gonflables avec une pompe. Le ballon mesure alors de 11 à 11 pouces ¼ (1 pouce = 2,54 cm) de long, 30 à 31 pouces de grand périmètre, 25 ½ à 26 pouces de petit périmètre. Un an après, son poids est porté à 14 onces ½ (1 once = 30 g). Ces cotes restent en vigueur jusqu'en 1931.

Dans les années 1920, il est admis que ces balles sont excellentes pour le jeu au pied, mais elles conviendraient mieux au jeu à la main si elles étaient un peu plus ovales. L'amiral Sir Percy Royds, joueur puis arbitre international, président de la Rugby Union en 1927-28 et représentant de l'Angleterre à l'International Board de 1927 à 1949 prépare une révision des lois du jeu. Une initiative qui engendre en 1931 l'accentuation de la forme ovale du ballon de rugby. La longueur et le grand périmètre sont conservés, le petit périmètre est réduit et passe à 24 à 25 pouces ½. Cette réduction modifie le poids : il est compris entre 13 onces ½ et 15 onces.

Depuis, la règle du jeu n°2 de l'International Rugby Board a très peu changé et aujourd'hui le ballon de rugby répond aux normes suivantes :
  • Forme :
    Ildoit être ovale et composé de quatre panneaux.
  • Matériaux :
    Il peut être en cuir ou en matériaux synthétiques similaires. Ceux-ci peuvent être traités pour rendre le ballon résistant à l’eau et plus facile à tenir en main.
  • Dimensions :
    La longueur du grand axe s'étend entre 28 et 30 cm.
    La taille du grand périmètre est comprise entre 74 et 77 cm.
    Le petit périmètre est long de 58 à 62 cm.
    Des ballons de dimensions différentes peuvent être utilisés pour des matches entre jeunes joueurs.
  • Poids :
    Il doit peser entre 410 et 460 grammes.
  • Pression de l'air en début de partie :
    Elle doit être de 0,67 à 0,70 kilogramme ou de 65,71 à 68,75 kilopascals par cm².
  • Ballons de rechange :
    Ils sont admis pendant le match, mais une équipe ne pourra pas obtenir ou tenter d’obtenir un avantage déloyal en les utilisant ou en les changeant.




  • En partenariat avec :

    Collection-rugby : réédition
    unique de
    ballons de rugby en
    cuir des années 30 !


  

Liens partenaires | Webmasters | Réalisé par Pixis