Ballon de rugby vintage
  

Le Championnat de France de rugby



L'USFSA et son secrétaire général, le baron Pierre de Coubertin, décide, devant un tel engouement, de mettre en place une nouvelle compétition, un championnat de France de rugby. La première édition regroupe deux formations seulement. Le 20 mars 1892, le Racing Club de France bat le Stade Français 4 à 3 sur la pelouse de Bagatelle au Bois de Boulogne. Sous un beau ciel bleu, 2 000 spectateurs assistent à cette finale arbitrée par le baron lui-même. Le Racing enlève la récompense mise en jeu, un bouclier damasquiné avec au centre les deux anneaux enlacés de l'Union et la devise Ludus pro patria (Un jeu pour la patrie). Conçu par Pierre de Coubertin, ce bouclier a été façonné par le graveur Charles de Brennus, et s'appellera plus tard le bouclier de Brennus.

Peu après, le 18 avril, la première équipe étrangère débarque à Levallois pour affronter le Stade Français. Sans surprise, les Anglais de Rosslyn Park gagne 12-0 Mais cette lourde défaite va faire avancer le rugby français. Chaque année à plusieurs reprises, des équipes françaises vont rencontrer leurs homologues anglaises. Moins de deux ans plus tard, le 26 mars 1894, le Stade Français va réussir à l'emporter dans les toutes dernières secondes (9-6) sur Rosslyn Park. Malgré cet exploit, le score va longtemps tourner en faveur des Britanniques.

Le deuxième Championnat de France de rugby voit les Stadistes prendre leur revanche (7-3) sur le Racing le 12 mars 1893. Ce même club perd le Championnat en 1896 face à l'Olympique de Paris mais rafle les éditions 1894, 1895, 1897 et 1898. Les Parisiens dominent les débats rugbystiques français mais il faut dire que la compétition ne s'ouvrira aux clubs de province qu'en 1899.



En partenariat avec :

Collection-rugby : réédition
unique de
ballons de rugby en
cuir des années 30 !


  

Liens partenaires | Webmasters | Réalisé par Pixis