Ballons de rugby anciens
  

Les premières règles du jeu de rugby



Thomas Arnold, directeur de l'école de Rugby en 1828, croit en l'éducation par le sport. Il laisse donc ses élèves s'épanouir dans leur jeu favori et faire évoluer à leur guise leur football.

Les premiers pratiquants, les Rugbeians, vieillissent. Les étudiants poursuivent leurs études à l'université et des éducateurs deviennent directeurs de Public Schools. Leur sport les accompagne et petit à petit, le rugby-football se propage. Le premier club voit le jour en 1843, c'est le Guy's Hospital. Les rencontres inter-établissements se multiplient. Mais il y a ceux favorables au principe de Rugby et au hacking (droit de donner des coups de pied) et les partisans du jeu au pied, le dribbling game, très opposés au hacking. Alors, avant chaque partie, il faut se mettre d'accord sur les règles à utiliser. Ce qui peut parfois prendre beaucoup de temps.

Le 7 septembre 1846 à Rugby, une assemblée solennelle des meilleurs joueurs du collège codifie, par écrits, trente-sept lois, les premières règles du jeu de rugby. Certaines sont curieuses. L'une d'entre elles stipule qu'un joueur ne peut se mettre sur la barre transversale pour empêcher le ballon de passer. Le hacking est réglementé. Il est par exemple interdit de donner des coups de pied sur les parties du corps situées au-dessus du genou. En revanche, la volonté de s'opposer aux partisans du jeu au pied est claire. Ces premières règles du rugby sont aussi incomplètes. Aucune ne signale le nombre de joueurs prenant part à un match.

Le rugby-football s'invite en 1851 à la Edimburgh Academy puis s'étend rapidement à l'ensemble de l'Ecosse. Un comité des écoles d'Edimbourg a établi des règles communes qui ont celles de Rugby pour base. Celles-ci sont publiées dans le Green Book et vont servir à tous les établissements écossais. Vers 1860, le rugby-football est le sport majeur du pays.

C'est au même moment que ce jeu s'implante en Irlande. Il fait son entrée dans les Public Schools et les universités protestante. D'abord réticents, les catholiques vont se laisser séduire. Quelques décennies plus tard, le rugby est aussi populaire au sud, catholique, qu'au nord, de confession protestante, les joueurs des deux clans fraternisant même sous le maillot national.



En partenariat avec :

Collection-rugby : réédition
unique de
ballons de rugby en
cuir des années 30 !


  

Liens partenaires | Webmasters | Réalisé par Pixis